DANIEL ISOIR

pianoforte et direction artistique


Né à Paris dans une famille d’organistes, Daniel Isoir commence sa formation de musicien par de solides études de piano moderne, musique de chambre et écriture, notamment au CNR de Boulogne Billancourt, à la School of Fine Arts à Banff au Canada, puis à la Hochschule de Hamburg. Il reçoit l'enseignement de Luisa Sorin, Gilles Bérard, Paul Badura-Skoda, puis du pianiste russe Evgeny Koroliov.

A l'issue de ses études, il commence une carrière de pianiste, aussi bien en solo qu'en musique de chambre, comme accompagnateur de Lieder, de chansons ou romances, et comme chef de chant. Très tôt, pendant ses études, il s'intéresse puis se passionne pour le jeu sur pianoforte, ainsi que pour sa facture. L'envie d'un ensemble symphonique en petite formation remonte aux premiers essais d'un pianoforte d'école Stein construit par lui-même en 2000 avec l'aide de son ami l'éminent facteur de clavecins et de pianofortes Ryo Yoshida. Sur cet instrument, en plus de ses concerts avec la Petite Symphonie et en solo, il collabore régulièrement à des projets de la fondation Royaumont ou de l’Académie Bach, avec notamment l'ensemble les Lunaisiens, le baryton Arnaud Marzorati, ou l'ensemble A Venti. Il a enregistré plusieurs CD pour les labels Pianovox, Alpha, Pavane et agOgique, label avec lequel il commence une collaboration à long terme autour de la musique des périodes classique et romantique au pianoforte.